Gaming

TDJ: Firewatch (10/10)

Clément Castel
Written by Clément Castel

Avant de commencer cette critique, je tiens à prévenir: Les personnes n’aimant que les jeux de type COD et étant fermées à tous autres genres merci de partir.

Firewatch est un jeu à la première personne plein de mystères qui se déroule dans le décor sauvage du Wyoming. Vous incarnez un pompier perdu qui va devoir survivre et voyager à travers de nombreux paysages pour retrouver la civilisation.

Dans Firewatch j’ai aimé de nombreux aspect du jeu. C’est un jeu narratif excellent. C’était le premier ‘grand’ jeu narratif auquel je jouais et ce fut un véritable plaisir. Pour vous dire à quel point j’ai été absorbé par l’histoire, j’ai finis le jeu en une seule fois en le temps d’une après midi. La durée de vie du jeu n’est pas énorme malgré son prix. 19.99€ pour 3H environ, çà fait quand même plus de 7€/H de jeu. Mais alors quel Jeu !

Le prologue

Dès le début, durant le prologue vous êtes transportés dans un univers différents. Un prologue très touchant, relatant la vie de Henry (personne que vous incarnez par la suite) avec les problèmes qui lui arrivent. Ces problèmes sont très important, et l’on ne peut pas faire grand chose contre. Vous êtes amenés à suivre l’histoire et faire des choix qui influenceront par la suite l’histoire. Certains choix sont d’une importance cruciale et d’autre plus secondaires. L’un des problèmes qui déclenchent la suite de l’histoire est la démence précoce de sa femme Julia. Henry suit alors une suite d’échec et de remise en question qui lui feront changer d’esprit et lui obligeront à se rentre à l’évidence de tout ce qui découle d’un problème de santé. Ces problèmes arrivent à grand nombres en fin du prologue. Ils nous amènent ensuite à comprendre pourquoi il a choisit ce travail. Si isolé, dans une foret loin de chez lui, et sans contact humain direct.

Le prologue est très chargé en émotion malgré que ce soit un texte sur fond noir à lire, avec par intermittence des passages où le personnage marche. Ce prologue me fais donc penser à une rétrospection d’Henry. Pendant qu’il avance dans les bois pour atteindre son poste d’observation, il se remémore son passé et ce qu’il l’a amené à faire ce choix.

L’histoire principale

Vient le moment où l’on prends contrôle du personnage pour la suite de l’aventure. On découvre Delilah, protagoniste qui sera notre ‘chef’ durant tous le séjour et avec qui l’on s’impatise vite. Elle nous dit ce que l’on doit faire et devient vite une vrai confidente. Les dialogues sont époustouflant, la recherche est incroyable, l’histoire nous touche et l’on en apprends jusqu’au dernier moment sur cette dernière.
Henry et Delilah communiquent à l’aide d’une radio. Cependant, nous découvrons la tour d’observation de ‘Dee’ mais nous ne découvrons jamais son portrait physique. Elle reste imaginaire.

Henry et Delilah sont les principaux protagonistes de cette histoire. Cependant, leurs recherches et activités sont menées suivant les actions d’autres personnages. Il y a Brian et Ned que l’on ne connait que par les histoire de Delilah. Ned est le père de Brian, Delilah nous dresse un portrait très péjoratif de lui. Tant-dis que, Brian semble être quelqu’un de très respectable n’ayant pas eu la chance d’avoir un père à son égal. Ce dernier constitue la chute de l’histoire. Chute éprouvante et touchant une fois de plus le joueur, cette chute est violente et brutale. Le personnage de Ned se transforme d’un registre tragique à – presque – épique.

Je ne vais pas vous raconter tous les aspects de cette histoire si passionnante. Je vous laisse l’a découvrir par vous même.

 

The End

J’ai déjà évoqué la fin précédemment avec la reference à la chute de l’histoire. Cette chute est tout bonnement parfaitement menée (euphémisme).

Si je devais mettre deux mots sur cette fin ce serait: ‘Eclairage flou’. Cette fin nous apporte des elements de réponses à nos précédentes intrigues. Cependant, ce ne sont pas des réponses explicites. Chaque joueur peut se créer la fin de son choix, suivant les attentes qu’il avait depuis le début de l’histoire.

 

En espérant que ce test de jeu / critique, vous aura plu. N’hésitez pas à commenter pour donner votre avis et partager.

Leave a Comment