Cinéma

Mes 5 séries préférées de l’année 2017 (Mindhunter, ST, THT, The Punisher, Godless )

Clément Castel
Written by Clément Castel

#1 – Mindhunter

J’en ai fait une critique (disponible ICI et ICI). Depuis, mon avis s’est conforté sur ce que je pensais. La façon de filmer, l’histoire, l’attachement aux personnages, tout est fait pour en faire une bonne série. Et c’est réussi, ce n’est pas une caricature historique comme on a pu en voir mais une aventure fidèle à la réalité de ce qu’on vécu les deux protagonistes sur lesquels l’histoire est basée.
J’adore les films et séries qui jouent sur la psychologie. Mindhunter m’a apportée ce que j’en attendais, j’avais beaucoup de ‘hype’ avant qu’elle sorte et je ne l’avais pas surestimé, c’est véritablement un chef d’oeuvre. De plus, j’aime beaucoup – et de plus en plus – les séries produitent par Netflix mais où le réalisateur est libre dans ses choix (vous le verrez par la suite).

 

 

 

#2 – Stranger Things

Wow, quelle claque cette saison 2 ! Je l’ai vu en deux jours, ca tombait pendant les vacances de la Toussaint donc j’avais le temps. Le matin de la sortie j’étais pret et j’ai littéralement fait un marathon des épisodes.
Pour moi cette série mériterait la place #1 si je ne devais noter que la saison 2. Cette dernière fut excellente, parfois lors d’un marathon d’épisode je me lasse à force de voir trop la même chose ou alors de voir des liens trop éloignés. Cette série a su attirer mon attention pendant tous les épisodes. Certains furent moins bien que d’autres, et certains bien au dessus de ce qui se voit ailleurs (cf. Le season finale). Des essais furent fait, un en particulier m’a dessus. La partie sur la soeur de Eleven était en dessous, pour moi. Cette partie était utile à l’histoire principale mais loin d’être passionant. (Cela reste mon PDV, j’ai pu discuter avec d’autres personnes qui ont adorées ces passages)

 

 

 

#3 – The Handmaid’s Tale

Attention, cette série n’est pas faite pour tous les publics.
En effet, je ne m’attendais pas à une telle violence dès les premiers épisodes. L’épisode 1 est particulièrement cruel pour une entrée en la matière. C’est psychologique, donc soit on aime, soit on aime pas. La série fut à mon goût et j’espère qu’il y aura une saison 2 (si cela est possible Netflix ?).
L’histoire se passe dans un monde utopique, où les hommes reignent, ainsi que l’argent. Les femmes sont réduites à 3 roles: Servante, Genitrice ou commandante.
Le plus incroyable est que Margaret Artwood a dit que rien n’a été inventé dans son livre, tout est tiré de fait rééls, qui ont existés ou existent encore.
Quand j’ai découvert la série, après avoir vu le premier épisode, je me suis tourné vers le livre et l’ai lu rapidement avant de continuer. Ca m’a aidé à comprendre plus profondement l’histoire et je tiens à signaler que le livre fut encore pire à lire que de voir la série, car dans une série, on nous montre quoi voir et oriente notre pensée, alors que dans un livre, nous sommes livrés à notre imagination.
La série Captive (ou Alias Grace) est sortie il y a peu sur Netflix, je n’ai pas encore vu les épisode mais cela ne devrait pas tarder.

 

 

 

#4 – The Punisher

Que dire … Une série Marvel comme j’en ai rarement vu !
J’aime moyennement l’univers Marvel, soit je me passionne, soit je déteste. J’ai parfois l’impression que cet univers est trop surréaliste. The Punisher fut une bonne série pour moi, j’avais bien aimé Blindspot (mais pas non plus adoré, faut pas déconner) et sur de nombreux points les séries se rejoignent. La dose de violence, le charisme des personnages. Frank Castle, le principal protagoniste est joué par Jon Bernthal, acteur que l’on a pu voir dans la première saison de The Walking Dead en tant que Shane. Le style de John Bernthal est parfait pour ce genre de personnage. Après avoir vu la série, il a fait une apparition dans Baby Driver, ça m’a fait très bizarre de le voir dans un autre rôle où il incarne quelqu’un de moins juste.
Les acteurs sont très bons et le fil rouge l’est tout autant. J’ai beaucoup aimé regarder ces 10 épisodes et ça m’a donné envie de commencer Dardevil.

 

#5 – Godless

Sortie fin Novembre, j’avais vu toutes les bandes annonces. Voir un Western avec des femmes en personnages principaux, c’est vrai que c’est pas commun et ça m’avait intrigué. (J’aurais envie de dire que c’est un ‘No man’s land’).
Pendant 7 épisodes de 55 minutes cette série apporte tout ce que le spectateur est en droit d’attendre d’un vrai western. Tous les ingrédients y sont et le scénario, sans doute travaillé par un grand nombre de scénaristes, développe et détaille à merveille cette histoire.

 

 

 

Leave a Comment